Études et suivis des Frégates superbes

Le cycle de reproduction de la Frégate superbe (Fregata magnificens) est long puisqu’il s’étale sur 14 mois. Après 50 jours de couvaison de l’unique œuf par le couple, le nourrissage est assuré par chacun des parents durant 5 à 6 mois. Une fois le jeune prêt à l’envol, la femelle assure seule l’élevage. C’est certainement l’une des raisons pour laquelle les femelles se reproduisent une fois tous les 2 ans, contrairement aux mâles qui se reproduisent chaque année. Avec ce long cycle de reproduction, la Frégate superbe est la seule espèce d’oiseaux nicheurs à être présente sur l’île toute l’année. En conséquence, les suivis et les études sur cette espèce s’étalent pendant un an.

Un effectif en constante augmentation

L’équipe de la Réserve s’emploie à acquérir les paramètres démographiques de cette espèce en estimant chaque année le nombre de couples nicheurs et le succès reproducteur par le biais d’un comptage mensuel d’une sous-colonie. Avec près de 1 000 nids recensés en 2014, la colonie de Frégates superbes de la Réserve n’a fait que croître depuis 30 ans, ainsi en témoigne les effectifs recensés de couples nicheurs.

Comptage des Frégates superbes (Crédits : RNNC)

Une population malade…

Malgré des effectifs en constaPrélèvement de salive sur une jeune Frégate superbe (Crédits : N. Defaux)nte augmentation, une infection touche les juvéniles de Frégates superbes depuis 2005. Un herpes-virus se déclenche sur les juvéniles qui ne sont pas encore volants. Cette infection cutanée provoque généralement la mort du poussin. Depuis son apparition, la Réserve ne cesse d’étudier ce phénomène en partenariat avec l’Institut Pasteur de Cayenne et le Centre d’Etudes Biologique de Chizé (CEBC). Ces recherches scientifiques cherchent à comprendre les mécanismes biologiques qui entraînent l’expression du virus chez les jeunes Frégates. Le lien avec la ressource alimentaire est également un sujet de recherche important qui a conduit les équipes du CEBC a mené des travaux sur les déplacements et les caractéristiques de vol des Frégates superbes.

Une espèce de haut vol

A l’aide de balise Argos, de GPS et d’altimètres posés sur les Trajets GPS de Frégates superbes (Crédits : RNNC)oiseaux, les recherches menées sur les caractéristiques de vol des Frégates ont révélé des capacités hors du commun de cette espèce. Les données récoltées lors de ces études montrent que les Frégates superbes peuvent atteindre des altitudes de plus de 2 500 m (maximum: 2 539 mètres) où la température avoisine 12°C, et qu’elles passent régulièrement la nuit en vol à plus de 400 m d’altitude ! Les trajets obtenus indiquent également des voyages pouvant aller jusqu’à 250 km de la colonie du Connétable.

 

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid