Inventaire botanique

La biodiversité végétale de l’Ile du Grand-Connétable est relativement modeste. Observée et étudiée depuis les années 80, la flore de l’île a tendance à s’uniformiser. En effet, 24 espèces de plantes étaient décrites dans la Réserve en 1988 contre 10 espèces aujourd’hui. Les espèces en présence sont fréquemment observées sur les habitats rocheux du bord de mer ou sur les zones en friches et les savanes dégradées. L’île ne présente donc pas une flore originale, à l’exception du Cactus cierge (Cereus hexagonus), une espèce protégée, mais dont l’origine est anthropique. De plus, aucune espèce arborée n’y a été recensée.

La flore provient probablement d’une dissémination d’espèces rudérales depuis le continent. Trois vecteurs sont envisageables : l’avifaune de l’île, les courants marins et l’homme. On retrouve essentiellement de denses formations herbacées sur la majeure partie de l’île avec des espèces très communes. Seuls les peuplements se situant sur les rochers en bord de mer présentent une végétation plus typique de ce genre d’habitat.

L’équipe de la Réserve procède au suivi de cette végétation tous les 5 ans. Il consiste à réaliser un inventaire exhaustif des plantes de l’île pour détecter de nouvelles espèces, mais également pour constater leur disparition comme nous l’observons depuis plusieurs années. Ce suivi consiste également à cartographier les différents habitats de l’île et la dominance des espèces dans ces milieux. Ce volet est très important pour comprendre la dynamique végétale ; la végétation ayant une influence sur l’accueil des oiseaux marins et particulièrement des sternes coloniales.

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid