Mouette atricille (Crédits : K. Pineau)Mouette atricille

Nom commun

Mouette atricille

Nom latin

Leucophaeus atricilla

Classe

Aves

Ordre

Charadriiformes

Famille

Laridés

Statut réglementaire

Statut de conservation de l’espèce évalué comme LC (Least Concerned = Préoccupation mineure) par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).
Espèce protégée

Description

La Mouette atricille mesure près de 40 centimètres de long pour une envergure d’environ un mètre. En plumage nuptial, sa tête, ses pattes et ses doigts sont noirs et le bec est rouge. Le cou et le dessous des ailes, l’abdomen et la queue sont blancs. Le dessus des ailes est gris foncé et le bout est noir. Hors période de reproduction, la tête devient blanche et le bec devient noir. Les juvéniles sont tachetés de brun et leur abdomen est blanc. Le bec, le bout des ailes, les pattes, les doigts et la queue sont noirs. L’oiseau en plumage de premier hiver a le dos gris foncé et la tête et le cou deviennent blancs. En plumage de deuxième hiver, l’oiseau présente un plumage blanc, sa tête et son cou sont sombres et sa queue est blanche.

Habitats

Cette espèce est strictement côtière lors de la nidification et peut-être pélagique (jusqu’à 30 km des côtes) en dehors de cette période. La Mouette atricille niche dans la végétation des plages sableuses, dans les marais salants et sur des îles rocheuses.

Distribution mondiale et effectifs

La Mouette atricille est présente en Amérique du Nord, Centrale et du Sud. Son aire de répartition s’étend de la Caroline du Nord à la Guyane française. Les colonies peuvent être composées de quelques dizaines d’individus à plus de 10 000 couples.

Au Connétable

La population nicheuse du Connétable est la colonie la plus méridionale de l’aire de répartition de l’espèce et représente 20 % de la population Caraïbes. Elle est estimée à environ 2 500 couples. Le nid de la Mouette atricille est composé de feuilles, de branches et de plumes (de frégate notamment) disposées sur le sol. La femelle pond un à trois œufs qui sont couvés par les deux sexes pendant une vingtaine de jours. A l’inverse des Sternes royales et des S. de Cayenne, la Mouette atricille ne niche pas en colonie dense, mais occupe les espaces libres sur l’île. On la retrouve aussi bien au milieu des tapis de graminées que sur les bords de falaises et sur les rochers. 

Le saviez-vous ?

Cette espèce se nourrit de proies qu’elle capture en surface, soit en pleine mer en profitant des rejets des crevettiers par exemple, soit sur le littoral en exploitant les ressources offertes par les vasières. En revanche sur l’île, les mouettes se nourrissent également des œufs laissés sans surveillance par les sternes. Certains individus se sont même spécialisés dans cette forme de prédation.

Pour en savoir plus !

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid